| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |
 

Geographie
Histoire
Climat
Flore et Faune
Le Carnavals et d'autres fêtes
Plan Ville
Web cam en temps réel 24 heures
Journal et Nouveautés
Culture canarie
Restaurants
Guanches
Le temps aujourd'hui
Immobilier
Douane
Centres sanitaires
Consulat
Règlement aéroport
Règlement Sanitaire
Contactez Nous
Aide
Galerie

Ads By CiberSpaces

livechat software for business



 
Flore et Faune.

Dans ses quelque 2 034 kilomètres carrés, l’île  de Ténériffe a une diversité écologique que l'on peut envier grâce à son environnement. En effet,  il existe de nombreux microclimats qui rendent possible une flore variée au sein de laquelle coexistent environ1 400 plantes supérieures.

Le territoire possède le privilège de disposer de quelques 140 espèces exclusives devenant ainsi celui qui détient la plus grande biodiversité floristique endémique de toute la Macaronésie. N'oublions pas que, grâce à sa flore et à sa faune, la Macaronésie est l'une des régions naturelles les plus importantes du monde.

Presque la moitié de l'environnement insulaire est inclus dans l'un de ses 48 espaces protégés parmi lesquels se trouve, en premier lieu, le Parc National du Teide, créé il y a déjà un demi-siècle. Cet endroit aux nombreuses attractions est devenu, par son propre droit,  le plus visité de l'Espagne et a été proposé à  l'UNESCO comme Patrimoine de l'Humanité.

Les exemplaires les plus variés de la faune, avec plus de 6000 espèces d'invertébrés et 109 espèces de vertébrés, ainsi que sa flore exubérante, peuvent être appréciés  dans le Parc Naturel de la Corona Forestal au sein duquel  tournoie le serin des Canaries.

Parmi d'autres attractions qui attireront l'attention du visiteur se trouvent les parcs ruraux d'Anaga et de Teno ainsi que quatre réserves naturelles intégrales nommées Ijuana, Pirajal, Roques de Anaga et Pinoleris, sites charmants auxquelles s'ajoutent six réserves naturelles spéciales : Malpaís de la Tasca, Malpaís de Güímar, Montaña Roja, Barranco del Infierno, El Chinyero et Las Palomas.

Ténériffe possède six écosystèmes bien définis : Les Garrigues d'Euphorbia et Euphorbia canariensis (Cardonal-Tabaiba) (les endémismes végétaux typiques de cette zone sont l'Euphorbia, l'Euphorbia canariensis, la ceropegia), les Forêts thermophiles (sabinas (Juniperus Phoenicia), dragonniers , palmiers), les Forêts de Lauracées (Laurisilva)  (sous-bois d'arbustes,d'herbacés et de fougères ), les Forêts de Mirica Faya et d'Erica Arborea (Fayal-Brezal )(Mirica faya, Eric arborea, Ilex canariensis) , La Pinède (pin canarien, Chamaecytisus proliferus, Cistus monpeliensis), Haute Montagne (Alta Montaña)  (Echium strictum, Spartocytisus supranubius, violette du Teide).

Dans la diversité de la flore, parmi les espèces endémiques, la violette du Teide, exclusive du volcan qui lui donne son nom, occupe une place de choix ainsi que  la Forêt des Lauracées (laurisilva), un bois, presque une forêt formée de lauracées provenant de l'ère tertiaire dont il ne reste des vestiges que dans la région de la Macaronésie.

La faune marine est intégrée d'une grande diversité composée d'un demi millier d'espèces, parmi lesquelles le mérou, le thon, la muraine, la raie, le barracuda, les viejas, les salemas, les abades, les samas et les cabrillas entre autres.

Il faut signaler que l'on a aperçu 19 espèces de cétacés dans les eaux appartenant à l’île où habitent les baleines pilotes, aussi connues sous le nom de calderón (globicéphale). C'est dans le détroit qui sépare la côte sud de Ténériffe de l'île de La Gomera qu’elles peuvent être mieux aperçues.

Ads By CiberSpaces

 
Ads By CiberSpaces

| Accueil de Site | Contactez Nous | Aide |